Baby Pop par Paul Venaille

Photos de la chaise Baby Pop, décrite ci-dessous par son créateur, le designer Paul Venaille :

« Baby Pop est une chaise de salon à mi-chemin entre le fauteuil et la chaise.  Elle est fabriquée en fibre de verre et résine. Les pieds sont en sycomore ainsi que le  haut du dossier qui est plaqué avec cette même essence de bois.

Cette chaise est un clin d’œil à George Rousse. En tournant autour de la chaise,  le carré rouge se dévoile à l’utilisateur qui ne peut le voir qu’à un endroit précis. Le sycomore a été choisi pour son côté clair et dans le but de faire ressortir le rouge : Une couleur chaude et franche qui permet un contraste avec le bois et qui donne à la chaise un aspect doux et chaleureux.

L’anamorphose du carré renforce encore ce contraste. La géométrie perturbe l’harmonie des lignes arrondies de la chaise et perturbe l’observateur. La couleur quant à elle met l’accent sur les courbes de l’assise, la chaise se perd alors dans la couleur puis s’en détache lorsque l’utilisateur change de position.

L’empreinte du carré au sol (facultatif) peut être un tapis, un sticker ou un panneau de bois. Cette anamorphose donne un côté ludique et graphique à la chaise. »

 

Baby Blue par Paul Venaille

Photos de la chaise Baby Blue, décrite ci-dessous par son créateur, le designer Paul Venaille :
« La Baby Blue est constituée d’une coque en contre plaquée et d’un piètement en chêne massif. La coque de l’assise est fabriquée à partir de trois fines bandes de contreplaqué collées les unes aux autres et croisées, le tout replaqué en chêne. Le dossier est laqué. Le piètement en trépieds offre une grande stabilité, il se détache de la coque donnant à l’ensemble une sensation de flottement et de légèreté. »

Bureau Subduction par Paul Venaille

Paul Venaille, jeune designer diplômé des métiers d’art en ébénisterie, présente son projet de fin d’études, le bureau Subduction :

Bureau Subduction par Paul Venaille
« Le mouvement d’une subduction qui est représenté par le biais d’un mécanisme. Celui-ci se traduit sur le bureau par un glissement/coulissement. Ce mouvement représente le passage d’une plaque tectonique sur une autre. Il entraine l’ouverture d’un tiroir et provoque un changement à la surface du bureau tout comme une subduction provoque des changements à la surface de la terre (éruption volcanique, formation de chaines de montagnes, séismes…)J’ai souhaité symboliser ce phénomène d’éruption volcanique par l’accès à des modules de rangement colorés dans des tons magmatiques (au nombre de douze correspondant au nombre de plaques tectoniques à la surface de la terre).
L’ouverture s’effectue à l’aide d’une tirette située sous le bureau. 
Le piétement en acier d’apparence fin et fragile qui renforce le coté instable des plaques tectoniques.
La partie ouvrante (contenant les modules de rangements) qui est revêtue d’un lamellé-collé de placage (300 feuilles collées les unes sur les autres) et qui représente les strates rocheuses présentes aux lieux de subductions. »

Paul Venaille est à la recherche aujourd’hui, d’un éditeur ou partenaire intéressé par le projet…

Contact: paul.venaille@gmail.com